29.4.13

C'est triste... même sur la blogosphère




J'ai renfilé les chaussettes et rouvert le parapluie... Par la fenêtre, en face de mon bureau, je vois même sortir de la fumée par une cheminée. Me serais je endormie tout le printemps et tout l'été pour me réveiller au mois de novembre? Quel est ce cauchemar ?
Tout à l'heure je suis même allée me préparer un chocolat chaud. C'est en le buvant que je me suis enfuie sur la blogosphère espérant y trouver quelques rayons de soleil, de jolies histoires, de belles photos... J'ai volé, couru sur l'un de mes blogs préférés. Accueillie par un joli bouquet de fleurs blanches, j'ai bien cru trouver l'été sur la toile, et du coup je me suis envolée vers d'autres ailleurs chaudement recommandés par cette fille qui vit dans la plus rose des villes et porte le nom d'un mois printanier. 
J'avais le coeur léger, persuadée de partir quelques minutes en voyage, vers des destinations où les nouvelles sont bonnes, les ciels bleus et les visages radieux. Et voilà que d'un à l'autre je me suis engluée dans la grisaille des histoires de chômage, de maladie... de la mélancolie qui remplit toutes les lignes... de la fatigue d'un mot à l'autre. Même les cupcakes en photo m'ont paru rances. Même les filles qui assument leurs rondeurs dans des robes de babydolls et que j'adore d'ordinaire m'ont paru ridicules... 
Petite éclaircie, cette phrase là, citation favorite d'une blogueuse lectrice qui m'a donné envie de courir acheter le livre dont il est extrait : « L’écriture est ma marmite de sorcière, la nuit je mijote des rêves trop durs à cuire. ».
D'ailleurs, j'y cours, j'y vole... histoire de garder encore un peu de la chaleur de ce rayon là...

1 commentaire:

  1. Moi je me planque quand j'ai le moral dans les chaussettes ;-))) J'aime beaucoup cette citation. Biz

    RépondreSupprimer

a little story to tell you + Blog design by labinastudio.