19.1.15

7 janvier 2015

Ce matin, d'abord la photo de Michel dans le journal.
Mon aîné, mon ami. 
Ce sourire que j'entendais il y a un peu plus d'un mois encore au téléphone 
-"comment va mon fils ?" - ces yeux qui pétillent de gourmandise, 
signature de l'épicurien, cette envie intacte de relever un nouveau défi (rêve?)
à l'heure de la retraite. Un peu plus d'un mois et Michel s'en est allé/

Les yeux embués pendant une réunion qui traîne. 
Un sms qui parle d'attentat. Quel attentat ? 
Puis cette liste égrénée des morts, tués : Cabu, Wolinsky, Charb, Tignous... 
Le froid. La sidération. Les yeux mouillés/ 
Les infos en continu pour savoir et croire que l'on va comprendre. 
Des sirènes, des brancards, des flics partout et des pompiers. 
Le président de République, une oreillette et un visage mal cadré qui scrute les toits./
Cette peine personnelle mélangée à cette douleur immense et collective. 
Ce petit bout de mon coeur dans cette image gravée pour l'histoire.


All by Captivated Visions

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

a little story to tell you + Blog design by labinastudio.